Arts & Gastronomie édition Nationale n°21

9,50

Un numéro d’automne sur le thème Paris Palaces avec nos invités à l’Hôtel de Crillon et au George V. A retrouver dans ce numéro : Christopher Hache, Jérôme Chaucesse, Justin Schmitt, Christian Le Squer, David Bizet, Simone Zanoni, Sébastien Bouillet, Jennifer Taïeb, Jean Imbert, Nicolas Isnard, David Le Comte, William Ledeuil, Laurent Peugeot, …

 

Il est l’or ! Dernier carat pour les photos de vos expériences gustatives englouties pendant les vacances. Elles doivent être publiées sur Instagram illico. L’été prend ses cliques grillées et ses claques arrosés. On referme le livre de ce millésime estival qui a eu le luxe de nous abreuver de melons, d’abricots et de promettre de belles vendanges.

Le plaisir fut partagé jusqu’à la place de la Concorde, à Paris, qui a vécu le retour sur scène de l’un de ses personnages mythiques, après quatre ans de fermeture : l’Hôtel de Crillon. À l’image de sa rénovation, c’est avec élégance que la maison de Leonard Bernstein a sifflé le coup de feu de sa nouvelle table gastronomique, en toute discrétion. Le Crillon a eu deux mois pour mettre les petits plats dans les grands avant la fashion week, et avant de vous accueillir.

Oui, vous ! Osez le luxe. Il se décomplexe et il n’attend plus que vous ! À l’instar de ses prestigieuses voisines, l’adresse décoince les codes d’un milieu aussi alléchant qu’intriguant, et les foodies sont l’un de ses axes de recrutement. Un verre au bar du Crillon, un plat de tortellis au George V, un tea time au Shangri-La. De nouvelles opportunités existent pour s’offrir une part de rêve. Arts & Gastronomie vous ouvre les portes des palaces. Promis, on ne se moque pas de votre poire (Profitez-en, c’est la saison !). Il s’y concocte la crème de la crème des chefs. Eux aussi participent à la démocratisation de la gastronomie.

C’est ce même mouvement qui apoussé Alain Ducasse a importé le concept de la “restaurant week” de New York, popularisé par l’opération “Tous au restaurant” dont la 8ème édition se déroule en septembre. Le concept : vous ne payez qu’un menu sur deux. Les bons plans se poursuivent avec la Fête de la gastronomie, puis la Semaine du goût en octobre. Un florilège d’occasions pour ouvrir grand les papilles.

Finalement, c’était long d’attendre l’automne ! Bonne rentrée !

 

Updating…
  • Votre panier est vide.